Rita Joe (Bernard), autrice, poétesse et chansonnière Mi'kmaq (1932-2007)


Née à Whycocomagh, sur l'île du Cape Breton en Nouvelle-Écosse, Rita Joe devient orpheline à l’âge de 5 ans.


De son vivant elle publiera six autres livres, dont, notamment, le livre autobiographique The song of Rita Joe, dans lequel elle relate certaines de ses expériences à au Pensionnat autochtone du Canada de Shubenacadie, un des nombreux Pensionnats autochtones existant au Canada à cette époque.


Rita Joe est connue pour sa prise de parole franche sur les pensionnats autochtone et la réalité quotidienne d’une femme issue de l’autochtonie.




En 1989 elle est faite membre de l'Ordre du Canada. En 1992 elle devient membre du conseil privé du Canada de la reine - une des quelques personnes en ayant fait partie à ne pas avoir été politicien.


Son oeuvre continue à inspirer la prise de parole.


Crédit photo et ouvrages mentionnés:

  • Crédit photo National Arts Centre / Centre national des arts

  • Poems of Rita Joe, 1978

  • 2Song of Eskasoni, 1988

  • Lnu And Indians We're Called, 1991

  • Song of Rita Joe: Autobiography of a Mi'kmaq Poet, 1996

  • For the children, 2009

  • I lost my talk, édition 2019

Pour (re)découvrir une œuvre de Rita Joe en français :

http://memoiredencrier.com/nous-sommes-les-reveurs-rita-joe/


Pour en apprendre plus sur le projet Rita Joe Song, inspiré de son poème I Lost My Talk (J’ai perdu ma langue) :

https://nac-cna.ca/en/ritajoesong

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout